4 CONSEILS POUR RÉUSSIR LA VISITE DE LIVRAISON D’UN LOGEMENT NEUF

 

Futur propriétaire d’un bien immobilier neuf, vous attendez avec impatience la remise des clefs. Sauf que de nombreux points sont à vérifier avant la prise de possession des lieux. Ainsi, la visite de livraison ne doit pas être prise à la légère, et pour cause : elle permet au propriétaire de vérifier la bonne conformité des travaux et d’émettre des réserves en cas d’oubli, de malfaçons, ou de défaut. Posadas Patrimoine vous octroie quelques astuces pour réaliser au mieux votre visite de livraison.  

  1. N’hésitez pas à imposer vos conditions

Étape essentielle avant la conclusion définitive de vente, la visite de livraison comporte des enjeux importants. Car à l’issue de la visite, en l’absence de contestation de la part du propriétaire, les 5 % restants du coût global de l’opération seront versés au promoteur. Ainsi, mettez toutes les chances de votre côté et pensez à faire part de vos conditions pour la visite. Le mieux serait de demander une visite en plein jour, accompagné d’un proche ou d’un professionnel de l’immobilier : architecte, ingénieur, technicien, etc. Le jour de la visite, libérez-vous, prenez votre temps pour vérifier chaque recoin et ne soyez pas influencé par un vendeur pressé. N’hésitez pas non plus à réclamer une visite de prélivraison si nécessaire pour espérer une réception de l’ouvrage à temps. 

  2. Préparez méticuleusement les éléments nécessaires pour la visite

Une visite de livraison réussie implique une bonne préparation que ce soit au niveau des documents que des matériels. Avant de vous rendre sur les lieux, n’oubliez pas de vous munir de ces éléments :

  • le contrat de réservation ou l’acte authentique de vente ;
  • les notices descriptives du bien immobilier ;
  • un appareil photo pour enregistrer éventuellement les anomalies ;
  • une ampoule pour s’assurer du bon fonctionnement des éclairages ;
  • un téléphone portable et un chargeur pour vérifier l’installation électrique ;
  • une feuille d’essuie-tout pour contrôler l’isolation.

  3. Réalisez une check-list des points à vérifier

Pour ne rien oublier, préparez en amont une liste exhaustive des éléments à inspecter le jour de la visite de livraison. Effectuer un état des lieux d’un logement sur plan consiste notamment à signaler les désordres relatives :

  • à la plomberie : chasse d’eau, robinets, radiateurs…
  • au réseau électrique : interrupteurs, prises électriques…
  • à la maçonnerie : murs, sols, plafonds…
  • aux menuiseries : ouvertures, fenêtres et portes
  • à la partie externe du bien : terrain, façade, interphone, boîte aux lettres…

  4. Scrutez minutieusement chaque partie du logement

Grâce à la visite de livraison, le propriétaire peut contrôler de près la qualité de la construction et le respect du cahier de charge avant la remise des clefs. L’objectif étant d’examiner en détail aussi bien l’intérieur que l’extérieur du bien immobilier. D’une manière générale, la visite commence par l’extérieur et les parties communes du bâtiment, puis se poursuit à l’intérieur du logement. Durant la visite, assurez-vous que tous les équipements fonctionnent normalement et les finitions sont bien réalisées. Du sol au plafond, si vous avez des réserves à émettre, notifiez-les dans le procès-verbal de réception, en présence du promoteur immobilier. Dans le cas où vous relèveriez encore des anomalies après la remise des clefs, sachez que vous possédez un délai de 30 jours pour envoyer une lettre recommandée précisant les défauts au promoteur. Dès lors que les réserves sont justifiées, le promoteur dispose d’un an pour mener les travaux nécessaires.


Besoins d’un accompagnement sur mesure pour une acquisition de logement neuf en France ? N’hésitez pas à confier votre projet immobilier à nos experts.