Partager sur

Les 8 pièges à éviter si vous achetez à un particulier 


Publié le 03 décembre 2020

Cela semble effectivement tentant et plus simple d’acheter une maison de particulier à particulier, plutôt que de passer par une agence immobilière. Toutefois, cela comporte certains risques. C’est la raison pour laquelle nous vous montrons dans cet article les pièges les plus courants afin que vous puissiez les éviter. 

  

  1. La surestimation du bien 

Le vendeur fixant lui-même le prix de son bien immobilier, il arrive parfois que celui-ci puisse être surestimé. Renseignez-vous sur le prix pratiqué sur le marché, correspondant aux critères du bien immobilier que vous comptez d’acheter. Faites des recherches ou consultez votre entourage, pour être sûr de ne pas payer au-delà de la réelle valeur du bien. 

  

  1. Les prix trop avantageux 

Inversement, certains biens immobiliers sont vendus à des prix bien en-dessous de du prix sur le marché. Soyez vigilant. Un prix trop accessible pourrait cacher des arnaques, des défauts de construction, des problèmes d’électricité ou de plomberie. Le vendeur, en appliquant des prix bas, pour pouvoir esquiver d’effectuer des travaux trop coûteux. Le mieux serait de faire appel à un technicien spécialisé dans la construction pour évaluer le bien immobilier que vous souhaitez acheter. 

  

  1. Les diagnostics obligatoires de vente 

Certains vendeurs négligent le dossier de diagnostics techniques. Les diagnostics de vente sont obligatoires. Si vous achetez votre bien immobilier à un particulier, exigez de faire ces vérifications. Celles-ci vous permettront de connaitre l’état de votre futur bien immobilier, d’autant que ces diagnostics sont nécessaires pour la signature du compromis de vente. Sans eux, il sera impossible pour vous de signer chez le notaire. 

  

  1. La visite 

Soyez bien attentifs aux détails lors de la visite. Effectivement, il arrive parfois que certains vendeurs tentent de dissimuler les défauts ou les vices du bien immobilier qu’ils vendent. Prenez le temps de vérifier chacune des pièces, leur coin et recoin. Cela peut être rare, mais vous pourrez effectivement y découvrir des défauts qui pourraient occasionner de gros travaux. Vérifiez tout ce qui pourrait être moisissures dans la cuisine ou la salle de bain mais également l’état de la tuyauterie. Prenez soin de vérifier les nuisances éventuelles liées à l'emplacement de la maison, telles que le voisinage, les routes très fréquentées, les servitudes, etc.  

  

  1. Les documents de copropriété 

Lorsque vous achetez vous même une maison, vous devez vous charger des vérifications d’usage. Pour un achat d'un bien immobilier en copropriété, en plus des documents habituels, divers documents importants doivent être soigneusement vérifiés. 

Vous devez vérifier le cahier des charges de l'appartement, consulter le procès-verbal de l'assemblée générale des trois dernières années, ainsi que les dépenses engagées et prévues. Vous devez également prendre connaissance de la situation financière de la copropriété avant d'acheter une maison ou un appartement. 

  

  1. La négociation 

Acheter un bien immobilier par le biais d’un particulier ne vous empêche pas de négocier le prix, au contraire ! Le marché favorisant actuellement les acheteurs, vous pouvez donc oser enchérir à un prix inférieur au prix proposé. Il n’est pas rare de bénéficier d'une réduction d'environ 10%. 

Sachant que les prix généralement proposés par les vendeurs sont plus élevés que le prix du marché, si vous ne négociez pas, vous risquez de payer un prix plus cher. 

  

  1. Payer directement le vendeur 

Le bien immobilier vous intéresse et vous avez fait une offre d’achat. Sachez que vous ne devez en aucun cas payer le propriétaire.  

Il arrive que certains vendeurs peu scrupuleux fassent pression sur les acheteurs pour qu'ils recevoir de l'argent. Il est impératif de vous rappeler que tout achat de bien immobilier doit se faire exclusivement devant le notaire.  

La corruption est strictement interdite. Si vous sentez que le vendeur souhaite désespérément recevoir de l'argent, il peut être plus sûr de se tourner vers d'autres propriétés similaires pour éviter tout ennui. 

  

  1. Le droit de rétractation 

Après avoir signé le compromis de vente, vous avez un délai de rétractation de 10 jours. Même si vous achetez auprès d’un particulier, ce droit vous est acquis. Vous pouvez faire valoir ce droit, dans aucune justification. Si vous pensez ne pas avoir fait une bonne affaire ou si vous avez des doutes sur le vendeur, vous pouvez choisir de faire l’annulation de votre achat par lettre recommandée au notaire ou le remettre en main propre. 

  

Pour éviter de tomber sur de mauvaises surprises, il est toujours recommandé de ne se fier qu’à des agences immobilières. Experts dans le domaine, ils pourront aisément détecter toute éventuelle nuisances sonores, nuisances du voisinage, défauts du bien immobilier que vous tentez acheter, sans devoir avoir recours à un prestataire autre. Mieux placés pour évaluer les points forts et les points faibles de votre futur bien immobilier, ils pourront vous guider. C’est ainsi que nous vous proposons nos services. Si vous êtes à la recherche du bien immobilier de vos rêves, contactez-nous par mail à l’adresse contact@posadas-patrimoine.com ou par téléphone en appelant le +33 1 87 21 15 37. 

 

Nos dernières actualités

Voir toute l'actu

Nous suivre

NOTRE AGENCE AU SERVICE DE VOTRE PATRIMOINE

Posadas Développement de Patrimoine vous accompagne au-delà de la simple vente ou acquisition. Nous sommes à vos côtés à toutes les étapes de votre projet immobilier.

Interlocuteur unique et indépendant, expert du marché immobilier en IDF et partout en France, nous assurons une analyse objective des avantages et des risques de vos projets immobiliers. Nous vous accompagnons tout au long du processus d’acquisition de votre bien et gérons, avec vous et pour vous, les tâches administratives, fiscales et financières. Vous bénéficierez également grâce à nos services des tarifs notariaux avantageux et des prestations soignées du neuf.

Nous ne nous arrêtons pas là !
Revenus complémentaires, transmission de patrimoine, création de déficit foncier et défiscalisation…. L’évolution de la fiscalité immobilière nous a poussé à nous diversifier afin de répondre à tous vos besoins. Ainsi nous sommes là pour vous conseiller dans la constitution d’un patrimoine immobilier. Grâce à notre équipe spécialisée dans la gestion de patrimoine, nous déterminons ensemble vos projets à long terme. Selon vos ressources et votre situation, nous vous accompagnons dans votre objectif patrimonial grâce aux avantages de la location meublée non professionnelle (LMNP), du logement locatif Pinel éligible aux réductions d’impôts, mais également grâce à un complément de revenus ou de retraite, pour évoluer vers plus de confort pour vous et votre famille.