Partager sur

Les 10 conseils à suivre avant de souscrire à un prêt immobilier 


Publié le 26 novembre 2020

Vous avez enfin trouvé la perle rare après plusieurs visites d’appartements. Votre vendeur a accepté votre offre. Il faudra maintenant passer à la case du banquier pour souscrire à une demande de prêt immobilier. Le mieux serait de soigner votre demande de crédit. Voici ainsi 10 conseils à suivre avant de souscrire à un prêt immobilier. 

  

  1. Votre compte bancaire 

Le motif principal d’un refus de prêt est le découvert bancaire. La banque fera une analyse de vos 3 derniers relevés, donc, veillez à ce que votre compte ne soit pas en découvert. Elle fera également un état des revenus qu’ils vous resteront après paiement de vos charges fixes. 

  1. L’apport personnel  

La banque exige un apport personnel à raison de 10% de votre prêt immobilier. L’apport personnel est la somme que vous aurez mis de côté pour compléter votre prêt immobilier. Bien sûr, plus votre contribution personnelle n’est importante, plus les banques se voient rassurées. Toutefois, cet apport personnel n’est pas obligatoire. 

Certaines banques accordent l’octroi de prêts immobiliers aux ménages, même sans apport personnel. Cette situation appelée prêt à 110% comprendra également les frais de notaire. 

  1. Votre situation professionnelle 

La banque fera une appréciation de risque en fonction de votre situation professionnelle. Il est ainsi recommandé de montrer la stabilité de vos revenus, avec un statut de fonctionnaire par exemple, un CDI ou par une justification de l’exercice d’une même activité depuis au moins 2 ans. 

  

  1. Possibilité de négociation du taux  

En effet plus vous engagez un apport personnel plus important, plus le montant emprunté est faible, ainsi la marge de négociation avec votre banquier sera d’autant plus grande. Nous vous recommandons de faire le tour de plusieurs banques pour trouver les meilleurs taux et les meilleures conditions pour vous. 
 
 

  1. Lier un contrat de vente au contrat de prêt immobilier  

Sans un contrat de vente, vous ne pourrez obtenir de prêt immobilier. Faisant partie des conditions suspensives dans le compromis de vente, un prêt immobilier ne peut être accordé sans contrat de vente. Il vous est ainsi recommandé d’ajouter ledit contrat dans votre dossier de demande de prêt immobilier. 

  1. La périodicité de remboursement  

Il est possible de rembourser votre prêt mensuellement, trimestriellement ou semestriellement. Ces conditions peuvent être négociées au préalable avec votre banquier. Nous vous recommandons évidemment de faire toute négociation avant de signer le contrat.  

  1. Le taux de pénalité sur un remboursement anticipé  

Il est recommandé de prévoir au préalable le cas du remboursement anticipé. Effectivement, si vous parvenez à rembourser plus tôt, et que ce cas n’a pas encore été prévu dans l'offre de prêt, la banque peut vous exiger un taux de 3% sur le capital restant à payer. 

  1. Négocier un allongement de la durée de crédit 

 
Une astuce pour payer une basse mensualité est de négocier pour une durée de prêt immobilier plus longue. En 2018, une étude a montré que 30% des prêts ayant été accordés, avaient une durée de plus de 25 ans. Un taux qui n’était que de 14, 4% en 2014, selon le Crédit Logement/CSA.  Toutefois, si vous êtes âgés de moins de 40 ans et que vous êtes en bonne santé, la banque pourrait sans problème vous accorder un emprunt sur 20 ans. 

  1. Souscrire à 60 ans  

Même à plus de 60 ans, rassurez-vous, vous pouvez toujours contacter votre banque pour demander un prêt immobilier. Les banques ayant inclus désormais les seniors dans leur marché cible, la durée du prêt a été revu et ne sera pas plus longue que 10 ou 15 ans. Par conséquent, cela peut affecter le montant du paiement mensuel, qui sera plus élevé. 
 
 

  1. Les conditions de crédit 

Comme pour tout contrat, il est toujours important de lire les petites lignes de votre contrat de prêt immobilier. Dans celles-ci, vous retrouverez les conditions de l’assurant emprunteur, les conditions de remboursement dans le cas d’un remboursement anticipé, les modularités des échéances, etc. 

  

Voici les 10 conseils que nous vous conseillons de suivre avant de souscrire à un prêt immobilier. Pour plus d’informations ou pour un accompagnement plus précis dans votre projet d’achat immobilier, contactez-nous à l’adresse mail contact@posadas-patrimoine.com ou par téléphone au +33 1 87 21 15 37.

 

 

Nos dernières actualités

Voir toute l'actu

Nous suivre

NOTRE AGENCE AU SERVICE DE VOTRE PATRIMOINE

Posadas Développement de Patrimoine vous accompagne au-delà de la simple vente ou acquisition. Nous sommes à vos côtés à toutes les étapes de votre projet immobilier.

Interlocuteur unique et indépendant, expert du marché immobilier en IDF et partout en France, nous assurons une analyse objective des avantages et des risques de vos projets immobiliers. Nous vous accompagnons tout au long du processus d’acquisition de votre bien et gérons, avec vous et pour vous, les tâches administratives, fiscales et financières. Vous bénéficierez également grâce à nos services des tarifs notariaux avantageux et des prestations soignées du neuf.

Nous ne nous arrêtons pas là !
Revenus complémentaires, transmission de patrimoine, création de déficit foncier et défiscalisation…. L’évolution de la fiscalité immobilière nous a poussé à nous diversifier afin de répondre à tous vos besoins. Ainsi nous sommes là pour vous conseiller dans la constitution d’un patrimoine immobilier. Grâce à notre équipe spécialisée dans la gestion de patrimoine, nous déterminons ensemble vos projets à long terme. Selon vos ressources et votre situation, nous vous accompagnons dans votre objectif patrimonial grâce aux avantages de la location meublée non professionnelle (LMNP), du logement locatif Pinel éligible aux réductions d’impôts, mais également grâce à un complément de revenus ou de retraite, pour évoluer vers plus de confort pour vous et votre famille.